Acupuncture traditionnelle chinoise n° 23 Agrandir

Acupuncture traditionnelle chinoise n° 23

9782910589431

LIN SHI SHAN, INSTITUT YIN-YANG

Nouveau produit

Recueil de textes d'acupuncture et de médecine chinoise publiés en Chine
Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés par LIN SHI SHAN

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

21,70 €

En savoir plus

Recueil de textes d'acupuncture et de médecine chinoise publiés en Chine
Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés par LIN SHI SHAN

  • Rubrique : L’expérience des maîtres dans l’emploi des couples de points

    • -nbsp; 1) Calmer le Foie et arrêter le Vent pour prévenir les rechutes d’accident vasculaire cérébral 2) Prévenir l’AVC en tant que complication du diabète 3) Disperser le Vent et calmer la crise d’asthme, débloquer le Poumon et arrêter la toux 4) Relâcher les Jin (tissus tendino-musculaires ou tissus mous de l’appareil locomoteur) et activer le sang, prévenir les maladies et préserver la santé 5) Appliquer des punctures différentes pour des maladies différentes-nbsp;

      1) L’application des points Da Zhui (14 D.M.) et Feng Chi (20 V.B.) selon le professeur YANG Jia Shan par LIU Yue Zhi (Hôpital Dong Zhi Men de l’Université de médecine et de pharmacologie de Bei Jing)

    • 1) Shui Gou (26 D.M.) et Feng Fu (16 D.M.) : réanimer le cerveau et ouvrir les orifices 2) Dan Zhong (17 R.M.) et Nei Guan (6 M.C.) : réguler le Qi et ouvrir les orifices 3) He Gu (4 G.I.) et Qu Chi (11 G.I.) : libérer la couche superficielle (Biao) et faire baisser la fiève 4) He Gu (4 G.I.) et Guang Ming (37 V.B.) : éliminer la Chaleur et éclaircir la vue 5) He Gu (4 G.I.) et Zu San Li (36 E.) : faire monter les éléments purs et abaisser les éléments troubles 6) He Gu (4 G.I.) et Tai Chong (3 F.) : réguler le Qi et le Xue, désobstruer les Méridiens et activer la circulation dans les Mai Luo (ramifications ou vaisseaux secondaires), détendre le Foie et réguler le Qi, calmer le Foie et arrêter le Vent, éliminer la Chaleur et évacuer l’Humidité
2) L’essentiel de l’expérience du professeur LÜ Jing Shan dans l’application des « couples de points » par LÜ Yu-E (Bureau de recherche en acupuncture-moxibustion de la province de Jiang Xi )
  • Rubrique : Bi Zheng (syndrome rhumatismal)
      • -nbsp; 1. L’application des points spécifiques (points Jing-puits, points Shu-transport, points Luo, points Xi, points Hui-Réunion, points Clés) 2. L’application de la théorie « Le Yang se transforme en énergies alors que le Yin forme des corps » 3. L’application de la théorie selon laquelle les douleurs sont liées au Cœur 4. L’importance de la manipulation d’aiguille et l’association de l’acupuncture à la pharmacopée chinoise
    3) L’expérience du professeur ZHANG Jia Wei dans le traitement des rhumatismes par l’acupuncture-moxibustion par LI Hong, sous la direction de ZHANG Jia Wei (Institut de massage et d’acupuncture attaché à l’Université de médecine et de pharmacologie chinoises de Guang Zhou, province de Guang Dong)
      • -nbsp; 1) Le traitement du Bi Zheng est basé sur le Du Mai : renforcer le Du Mai et stimuler le Yang 2) Accorder de l’importance aux concepts holistiques, choisir les points en fonction de la différenciation des syndromes physiopathologiques 3) Il est indispensable de chercher à obtenir le De Qi (obtention des sensations acupuncturales) 4) Traiter par une combinaison d’acupuncture et de pharmacopée chinoise 5) Cas clinique.
    4) Les particularités du traitement du Bi Zheng (syndrome rhumatismal) du professeur ZHANG Ji par HE Qing Yong (Institut d’acupuncture-moxibustion de l’Univerité de médecine et de pharmacologie chinoise)
      • -nbsp; Quand le Wei Qi et le Ying Qi circulent librement, le Vent, le Froid et l’Humidité ne peuvent pas fusionner et causer le Bi Zheng. Autrement dit, pour guérir ce dernier, il suffit de rétablir une bonne circulation de ces deux énergies. Or, les Si Guan peuvent à la fois tonifier le Qi et le Xue, et également stimuler la circulation du Wei Qi et du Ying Qi, ce qui ne laisse aucune chance au Vent, au Froid et à l’Humidité pour stagner dans le corps, d’où une possibilité de traitement du Bi Zheng.
    5) Les effets des points Si Guan (quatre barrières) dans le traitement du Bi Zheng (syndrome rhumatismal) par SUO Dong, WEI Qing Wu (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Mu Dan Jiang, province de Hei Long Jiang
  • Rubrique : Fibromyalgie
      • -nbsp; 1. Les particularités cliniques et les critères diagnostiques 2. Diagnostic selon la différenciation des syndromes physiopathologiques et démarche méthodologique
          • -nbsp; • Accorder de l’importance au traitement global et à la régulation des fonctions des Zang Fu • Traiter selon la différenciation des syndromes physiopathologiques et selon les trajets des Méridiens • L’importance des points A Shi
        3. Démarche méthodologique du traitement acupunctural
    6) La démarche méthodologique du traitement acupunctural de la fibromyalgie par PAN Hai Yan (Université de médecine et de pharmacologie de la province de Shan Dong)
      • -nbsp; Observée notamment chez les femmes, la fibromyalgie est une maladie rhumatismale n’affectant pas les articulations. Elle est caractérisée par une myalgie diffuse chronique étendue et par une raideur, deux symptômes qui sont accompagnés par : état dépressif, fatigue, anxiété, troubles de sommeil, intestin irritable, douleurs à la palpation dans certains endroits particuliers du corps. Cette maladie altère gravement la qualité de la vie et la santé mentale et physique des malades. De septembre 2002 à septembre 2005, l’auteure de cet article en ai traité 15 cas par l’acupuncture, associée à la pharmacopée chinoise et, ce, avec des résultats satisfaisants.
    7) Traitement de la fibromyalgie par l’acupuncture associée à la formule « Yue Ju Tang » (Décoction pour éliminer les blocages) : ZHAO Qing Yan (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Le Qing, province de Zhe Jiang)
      • -nbsp; Face à la fibromyalgie, la médecine moderne (occidentale) n’a pas beaucoup de moyen thérapeutique. En général, on recommande des antidépresseurs de la classe des tricycliques tels que amitriptyline et cyclobenzaprine dont les effets secondaires sont nombreux et dont l’arrêt entraîne souvent des rechutes. Depuis plus de 15 ans, en Chine, on commence à traiter cette maladie en MTC avec des résultats encourageants et ceci grâce à la vison holistique et au traitement basé sur la différenciation des syndromes physiopathologiques. Ce texte résume les rapports récents publiés en MTC qui ont été consacrés à l’étiopathologie et aux traitements (acupuncture, pharmacopée chinoise) de cette maladie.
    8) Aperçu des diagnostics et des traitements de la fibromyalgie en médecine chinoise par LIN Qiu JI (Institut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin), sous la direction du professeur SHI Xue Min (Hôpital n°1 de l’Institut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin )
  • Rubrique : Zona
      • -nbsp; Selon la MTC, le zona provient du fait que le Vent-Feu (Feng Huo) ou l’Humidité toxique (Shi Du), après avoir pénétré dans le réseau des Méridiens, stagne au niveau de la peau. Cette stagnation entrave le Ying Qi (Qi nutritif) et Wei Qi (Qi défensif) en provoquant des vésicules. La méthode présentée dans cet article s’est révèlée très efficace dès son application.
    9) 26 cas de zona traités par une saignée appliquée au point Long Yan (« yeux du dragon », un point curieux nouveau) par HONG Feng (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital populaire de la ville de Hao Zhao, province d’An-Hui), MENG Ren (Service de dermatologie du même hôpital mentionné ci-dessus)
      • -nbsp; Maladie courante, le zona se traite avec de bons résultats par la différenciation des syndromes physiopathologiques. Dans la pratique, on observe souvent les formes « Vent-Chaleur », « Humidité-Chaleur » et « Stagnation de Qi et de Xue (sang) ». Le traitement acupunctural par la différenciation des syndromes physiopathologiques permet de réduire le délai du traitement et d’arrêter rapidement les douleurs sans laisser de séquelles.
    10) Le traitement du zona acupuncture-moxibustion avec le choix des points selon la différenciation des syndromes physiopathologiques par SHI Yu Ming (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Yang Zhou, province de Jiang Su)
      • -nbsp; En général, les cas bénins sont guéris au bout de 3 à 5 jours (au rythme d’une séance par jour) alors que les cas graves nécessitent 7 à 10 jours pour être guéris. Dans aucun cas, il n’y a de séquelles. Parmi les 204 cas traités, 49 sont bénins, 96 sont moyennement graves et 59 sont graves. Les cas bénins et moyennement graves sont tous guéris. Quant aux cas graves, 50 cas sont guéris et 9 sont améliorés.
    11) 204 cas de zona traités par le marteau « fleur de prunier » associé à une moxibustion modérée par LONG Zhao Xian (Hôpital populaire n° 1 de la ville de Nan Ning, province de Guang Xi)
  • Rubrique : Hémorroïdes
      • -nbsp; - Guérison (rétrécissement et dessèchement des hémorroïdes, disparition des douleurs, arrêt du saignement) : 87 cas (87%). - Amélioration (disparition de tous les signes sauf une légère douleur déclenchée au moment de la défécation) : 13 cas (13 %). Dans certains cas, après la première séance, le saignement s’arrête, la sensation d’enflure à l’intérieur du rectum disparaît, et les douleurs diminuent nettement. En général, 3 séances sont nécessaires pour constater un net résultat.
    12) 100 cas d’hémorroïdes traités par le point Da Chang Shu (25 V.) avec une saignée assistée par une ventouse par ZHOU Pin Lin (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital des employés de l’usine de tissage de la ville de Fei Dong, province d’An-Hui)
      • -nbsp; - Guérison (disparition des hémorroïdes, défécation redevenant normale après une à trois cures) : 35 cas (76%). - Grande amélioration (rétrécissement des hémorroïdes, défécation redevenant normale ou améliorée, rechute dans les six mois qui suivent le traitement) : 21 cas (24%). En cas de rechute, le même traitement donne toujours la même efficacité.
    13) 56 cas d’hémorroïdes traités par la puncture du point Tian Chuang (16 I.G.) par LI Bu Chang (Hôpital « Xi Kou » de la ville de Feng Hua, province de Zhe Jiang)
  • Rubrique : Crampes au mollet
      • -nbsp; • Guérison (disparition de la contracture et de la douleur, rétablissement des mouvements normaux) : 52 cas (86.7 %). • Grande amélioration (disparition quasi-totale de la contracture et de la douleur, rechute occasionnelle avec des symptômes bénins, rétablissement des mouvements normaux) : 6 cas (10 %). • Amélioration (diminution de la contracture et de la douleur, amélioration des mouvements) : 2 cas (3,3 %)
    14) 60 cas de crampes au mollet traités par la puncture du point Shu Gu (65 V.) par LI Zhong Tai (Service d’acupuncture-moxibustion de l’Hôpital de la faculté de médecine de l’Université Yan Bian, province de Ji Lin)
      • -nbsp; • Guérison (disparition de la crampe ou des crampes, aucune rechute) : 31 cas (77,50 %). • Amélioration (diminution nette de la fréquence des crampes) : 9 cas (22,5 %). • Aucune efficacité : 0 cas.
    15) 40 cas de crampes au mollet traités par les aiguilles chauffées (au moxa) par SHI Gui Qin (Hôpital n° 1 de l’Insitut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin, province de He Bei ).
  • Rubrique : Brachialgie
      • -nbsp; • Guérison (disparition totale des douleurs, rétablissement des mouvements normaux, pas de rechute à 6 mois) : 18 cas (36%) ; • Grande amélioration (diminution des douleurs à 2/3) : 15 cas (20%) • Amélioration moyenne (diminution des douleurs à ½) : 15 cas (30%) • Sans efficacité (aucune amélioration après 3 cures) : 7 cas (14%).
    16) Observation des effets antalgiques de la puncture du point Fu Tu (18 G.I.) dans 50 cas de brachialgie par ZHAO Hong (Hôpital n° 1 de l’Insitut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin)
      • -nbsp; • Guérison (disparition totale de la douleur, rétablissement des mouvements, pas de rechute à 1 an) : 39 cas (78%) • Grande amélioration (disparition presque complète de la douleur, rétablissement presque complet des mouvement, capacité de travail normale) : 5 cas (10%) • Amélioration moyenne (grande diminution de la douleur, douleur se déclenchant ou s’aggravant par l’effort ou par le contact avec le vent froid) : 4 cas (8%) ; • Sans efficacité (aucune amélioration) : 2 cas (4%).
    17) 50 cas de brachialgie traités par l’acupuncture par CUI Da Wei (Service de convalescence de l’Hôpital central de la Société métallurgique de la ville de Tai Yuan, province de Shan Xi)
  • Rubrique : Épilepsie
      • -nbsp; • Grande efficacité : aucune crise déclarée pendant plus de 6 mois ou diminution nette (plus de 75%) de la fréquence des crises, réduction nette de la durée des crises : 31 cas. • Amélioration : diminution (plus de 25%) de la fréquence des crises et de la durée des crises : 51 cas • Sans efficacité : aucune amélioration ou rechute rapide précédée par une amélioration de courte durée : 26 cas.
    18) 108 cas d’épilepsie traités par la puncture de Da Zhui (14 D.M.) et de Yao Qi (littéralement « Point curieux des lombes ») par YANG Zi Yu (Section d’acupuncture-moxibustion de l’Instiut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin, province de He Bei)
      • -nbsp; • Guérison (plus du tout de crise, pas de rechute à 3 ans) : 25 cas. • Amélioration (diminution nette de la fréquence des crises et des signes) : 24 cas. • Sans efficacité (aucune amélioration) : 1 cas
    19) 50 cas d’épilepsie traités par l’acupuncture associée à la pharmacopée chinoise par ZHAN Cheng Bia (Hôpital populaire du district Kai Hua, province de Zhe Jiang )
  • Rubrique : Paralysie cérébrale infantile
      • -nbsp; • Guérison (L’intelligence, la parole et la marche deviennent normales. Dans le cas où le scanner avait révélé auparavant une agénésie cérébrale avant le traitement, tout est redevenu normal après le traitement, ce qui a été confirmé par le scanner. Dans le cas où le scanner n’a révélé aucune anomalie, c’est la modification des signes qui a été prise en compte) : 261 cas. • Amélioration (amélioration des signes, de l’intelligence et des fonctions moteurs. Le scanner révèle une modification dans certaines zones du cerveau) : 27 cas. • Sans efficacité (aucune amélioration) : 37 cas
    20) 325 cas de paralysie cérébrale infantile traités principalement par la méthode consistant à désobstruer acupuncturalement le Du Mai par LI Hong Chao (Hôpital pédiatrique de la ville de Xi An, province de Shaan Xi )
      • -nbsp; La paralysie cérébrale infantile est un syndrome de troubles moteurs du système nerveux, dû à différentes causes, avant la naissance, à la naissance ou après la naissance. Depuis août 2005 jusqu’à mars 2007, le professeur ZHENG Kui Shan en a traité plus de 20 cas avec de bons résultats par les aiguilles chauffées au moxa.
    21) Cas cliniques du professeur ZHENG Kui Shan relatifs à la paralysie cérébrale infantile traitée par une manipulation d’aiguille permettant de réchauffer et de désobstruer par WANG Yun Na, JING Shu Zhou (Institut de médecine chinoise de la province de Gan Su) etc.

Feuille de données

Auteur LIN SHI SHAN
Rayon Acupuncture : INSTITUT YIN-YANG
Editeur INSTITUT YIN-YANG
Publié 1992
Pages 180
Language français

Avis

Aucun avis client disponible pour l'instant.

Donnez votre avis

<br />
<b>Notice</b>:  Trying to get property of non-object in <b>/var/www/clients/client1/web1/web/cache/smarty/compile/89/04/9a/89049a48837ab7bde654b55ecec94c77dde7a8a1.file.productcomments.tpl.php</b> on line <b>189</b><br />


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client1/web1/web/cache/smarty/compile/89/04/9a/89049a48837ab7bde654b55ecec94c77dde7a8a1.file.productcomments.tpl.php on line 193


Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/clients/client1/web1/web/cache/smarty/compile/89/04/9a/89049a48837ab7bde654b55ecec94c77dde7a8a1.file.productcomments.tpl.php on line 196

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :

  • Frais de port

Acupuncture