Acupuncture traditionnelle chinoise n° 24 Agrandir

Acupuncture traditionnelle chinoise n° 24

9782910589448

LIN SHI SHAN, INSTITUT YIN-YANG

Nouveau produit

Recueil de textes d'acupuncture et de médecine chinoise publiés en Chine
Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés par LIN SHI SHAN

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

21,70 €

En savoir plus

Recueil de textes d'acupuncture et de médecine chinoise publiés en Chine
Textes sélectionnés, adaptés, traduits et annotés par LIN SHI SHAN

  • Rubrique : Cancers
      • 1) Les « Ai Du » (toxines cancéreuses) constituent les racines des cancers-nbsp;
    par LING Chang Quan (chercheur du Bureau de recherche cancérologique en médecine chinoise de l’Armée de libération populaire de Chine, et chercheur de la Section de médecine chinoise de la deuxième faculté de médecine militaire de l’Armée de libération populaire de Chine)
      • 1) La définition des Ai Du
      • 2) Les Ai Du et les causes des cancers
      • 3) Les Ai Du et la physiopathologie des cancers
      • 4) Le traitement des Ai Du et des cancers
      • 2) Mon avis sur l’étiopathologie des cancers-nbsp;
    par LING Chang Quan (même auteur que l’article précédent)
      • 1) Les troubles du déséquilibre (de l’organisme)
      • 2) La formation des « Ai Du » (toxines cancéreuses)
      • 3) Déficience du Qi correct et accumulation des Xie Qi (agents pathogènes ou perversités)
      • 3) L’usage de l’acupuncture-moxibustion dans le traitement des cancers-nbsp;
    par ZHAO Xin. Source : « Zhong Guo Zhen Jiu Zhi Liao Xue » (Étude des traitements en Acupuncture-Moxibustion de Chine), ouvrage collectif sous la directions de : CHEN You Bang, ZHENG Liang Yue, SHI Xue Min, WU Xue Zhang
      • 1) Étiopathologie
      • 2) Traitement selon la différenciation des syndromes physiopathologiques
      • 3) Principes thérapeutiques
      • 4) Acupuncture-moxibustion en tant que traitement complémentaire (ou traitement de soutien)
      • 5) Traitement des symptômes et des signes courants des cancers
      • 6) L’usage de l’acupuncture-moxibustion dans l’atténuement des effets secondaires de la radiothérapie et de la chimiothérapie
      • 7) L’usage de l’acupuncture-moxibustion pour renforcer la défense immunitaire
  • Rubrique : Nodules thyroïdiens
      • 4) L’observation clinique de 35 cas de nodules thyroïdiens traités par l’acupuncture-nbsp;
    par YUAN Hui Ru etc., sous la direction de SHI Xue Min (Section d’acupuncture de l’Hôpital n°1 de l’Institut de médecine chinoise de la ville de Tian Jin)
    • -nbsp;Les nodules sont le résultat d’une intrication de stagnation de Qi, de Tan et de Yu Xue. Depuis 1988, les auteurs de cet article en ont traité 35 cas avec de résultats satisfaisants :
      • Guérison (disparition totale du nodule) : 15 cas (42.86%).
      • Grande amélioration (réduction de plus de la moitié de la taille du nodule) : 15 cas (42.86%).
      • Amélioration moyenne (réduction de moins de la moitié de la taille du nodule.) : 3 cas (8.57%)
      • 5) 23 cas de nodules thyroïdiens traités par la « puncture d’encerclement » associée à la pharmacopée chinoise-nbsp;
    par LI Qing Hang, CHEN Quan (Bureau de recherche en médecine chinoise de la ville de Ji Ning, province de Shan Dong)
      • Les nodules thyroïdiens font partie du domaine « Ying Liu » (goitre) de la MTC. Le traitement acupunctural peut activer le Xue (sang) et éliminer la stase de sang, dissiper les nodules et disperser les accumulations. Quant à la préparation médicamenteuse, elle peut faire circuler le Qi et éliminer le Tan (Mucosités), disperser les accumulations et réduire les tuméfactions. Ensemble, ces deux méthodes se complètent et se renforcent dans l’élimination des nodules : guérison (disparition du ou des nodules, aucune anomalie révélée par l’échographie) : 18 cas (78.3 %) ; amélioration (diminution nette du ou des nodules) : 5 cas (21.7%).
      • 6) Formules efficaces traitant les nodules thyroïdiens par la pharmacopée chinoise-nbsp;
    Source : « Zhong Guo Zhong Yi Mi Fang Da Quan » (L’ouvrage complet sur les formules secrètes de la médecine chinoise )
      • 1) La formule « Huang Yao Zi Xiao Ying Tang » (Décoction de HUANG YAO ZI éliminant les goitres). Résultats sur 346 cas traités : 344 cas guéris (disparition des nodules) dont 240 cas de nodule et 104 cas de kyste.
      • 2) La formule « Hai Zao Kun Bu Tang (Décoction de Hai Zao et de Kun Bu). Résultats sur 60 cas traités : 55 cas guéris (disparition des nodules, pas de rechute à plus de 2 ans) ; 3 cas améliorés (réduction de moitié de la taille du nodule, la taille du nodule demeurant alors inchangée à plus de 2 ans).
      • 3) La formule « Chuan Xiong Tian Kui Tang » (Décoction de Chuan Xiong et de Tian Kui). Résultats sur 80 cas traités : 42 cas guéris, 12 cas bien améliorés (réduction de plus de la moitié de la taille du nodule), 20 cas moyennement améliorés (réduction de moins de la moitié de la taille du nodule).
  • Rubrique : Hypothyroïdie
      • 7) Le traitement acupunctural de l’hypothyroïdie selon le professeur QIU Mao Liang)-nbsp;
    Source : « Zhong Guo Zhen Jiu Zhi Liao Xue » (Traitement en acupuncture-moxibustion de Chine) ouvrage rédigé sous la direction du professeur QIU Mao Liang.
      • Cette maladie fait partie du domaine « Xu Lao » (« déficience et consomption » ou « asthénies ») et du domaine « Shui Zhong » (oedèmes) de la MTC. Elle est souvent due à une insuffisance du Xian Tian (Inné ou Ciel Antérieur) ou à manque de soins personnels ou d’hygiène de vie entraînant une déficience chronique de la Rate et des Reins. Cependant, elle peut provenir d’une lésion chirurgicale qui endommage le Yuan Qi (Qi originel) en causant un déficit du Yang des Reins. Signes et symptômes / Traitement / Points principaux / Mode opératoire / Points à ajouter en fonction des signes / Explications
      • 8) 26 cas d’hypothyroïdie traités par l’acupuncture-moxibustion-nbsp;
    par ZHAO Yu Xian, WANG Xi et ZHANG Li (Hôpital de l’amitié sino-japonaise de Beijing), ZHAO Xiao Guang (Hôpital central du champs pétrolier « Liao He » dans la province de Liao Ning )
      • Guérison (disparition quasi-totale des signes et des symptômes, rétablissement des fonctions de la glande thyroïde) : 4 cas.
      • Amélioration (amélioration nette des signes et des symptômes, amélioration des fonctions de la glande thyroïde) : 22 cas.
      • 9) Le traitement de l’hypothyroïdie selon la différenciation des syndromes physiopathologiques-nbsp;
    Source : « Bei Ji Zhen Jiu» (L’Acupuncture-moxibustion prête à l’emploi) ; « Shi Yong Zhong Xi Yi Jie He Zhen Duan Zhi Liao Xue» (Diagnostic et traitement de l’association des médecine chinoise et occidentale)
      • A) Pathologie
      • B) Traitement (en acupuncture et en pharmacopée) selon la différenciation des syndromes physiopathologiques :
        • 1) Déficit du Yang de la Rate et des Reins (forme la plus observée)
        • 2) Déficit du Yang du Cœur et des Reins (forme observée en cas d’hypothyroïdie avec une complication d’épanchement péricardique ou d’insuffisance cardiaque)
        • 3) Déficit du Yin des Reins (forme rarement observée)
      • 10) 36 cas d’hypothyroïdie traités par la pharmacopée chinoise-nbsp;
    par HUANG Yu Qi (Hôpital de médecine chinoise de la ville de Feng Tian, province de Liao Ning), XU Hui Yan (Hôpital de l’Université de médecine et de pharmacologie chinoise de la province de Liao Ning)
      • Guérison (disparition complète des signes et des symptômes, aucune anomalie au niveau des examens biologiques) : 12 cas.
      • Grande amélioration (disparition quasi complète des signes et des symptômes, aucune anomalie au niveau des examens biologiques) : 19 cas.
      • La pratique montre que la pharmacopée chinoise peut améliorer les signes de l’hypothyroïdie et les fonctions de la glande thyroïde, abaisser le taux de TSH et améliorer les fonctions immunitaires.
  • Rubrique : Syndrome de Jambes sans repos
      • 11) 108 cas de syndrome de jambes sans repos traités par l’acupuncture et l’auriculopuncture-nbsp;
    par YANG Yuan Du (Hôpital de médecine chinoise de l’Institut de médecine chinoise de la province de Liao Ning )
      • En Chine, les personnes atteintes de ce syndrome représentent 5% de la population. Les hommes sont plus atteints que les femmes. Il s’agit d’une maladie fréquente chez les personnes de plus de 40 ans. Depuis 1978, l’auteur de ce texte en traité 108 cas (56 cas traités par l’acupuncture et 52 cas par l’auriculopuncture). Voici les résultats des 56 cas traités par l’acupuncture: 19 cas guéris (disparition des signes des jambes, rétablissement du sommeil) ; 21 cas bien améliorés (diminution nette des signes des deux jambes avec la possibilité de s’endormir) : 21 cas ; 12 cas moyennement améliorés (diminution des signes, réduction du temps de la crise avant le sommeil).
      • 12) 28 cas de syndrome de jambes sans repos traités par l’acupuncture-nbsp;
    par KONG Ling Ju, QIU Qiu Rong (Hôpital de l’École spécialisée des produits spéciaux d’agriculture de la province de Ji Lin)
      • Guérison (disparition des symptômes) : 23 cas.
      • Grande amélioration (amélioration nette des symptômes, rechutes occasionnelles avec une fréquence et une intensité nettement plus faible qu’avant) : 4 cas.
      • Sans efficacité (aucune amélioration) : 1 cas.
      • 13) Observation clinique de l’efficacité de l’acupuncture dans le traitement du syndrome des jambes sans repos-nbsp;
    par WU Yu Hui, WU Dong, HUANG Yu Ying, CHI Chun Mei (Centre de convalescence de l’Hôpital de médecine chinoise de la ville de Ji Mo, province de Shan Dong), SUN Cai Ling (Hôpital « Shi Bei » de la ville de Ji Mo, province de Shan Dong)
      • L’acupuncture est une démarche efficace souvent employée dans le traitement de cette maladie. Le traitement proposé ici est un traitement global comprenant des points distaux et locaux. Résultats sur 79 cas traités : 43 guéris (disparition des sensations d’inconfort des membres inférieurs, pas de rechute un an après) ; 30 améliorés (disparition quasi complète ou amélioration nette des sensations d’inconfort, rechute six mois après)
  • Rubrique : Colique néphrétique
      • 14) 34 cas de colique néphrétique traités par la puncture de Wei Zhong (40 V.)
    par DAN Qiu Hua, ZHANG Run Min (Hôpital de médecine chinoise du district de Wu Ning, province de He Bei)
      • Les 34 cas traités sont tous guéris. Parmi eux, 28 ont été guéris en une cure et 6 en 2 cures. Par ailleurs, dans 29 cas, il y a eu une expulsion de calculs. Il n’y a pas de rechute à 6 mois.
      • 15) Traitement acupunctural de la colique néphrétique contre laquelle les médicaments sont inefficaces-nbsp;
    par FANG Hong Li (Hôpital n°2 de la ville de Xia Men, province de Fu Jian)
      • La colique néphrétique est une maladie aiguë courante en urologie. Les 21 cas vus ici avaient été auparavant traités par des antispasmodiques et des antalgiques par le service urologique de notre hôpital mais sans résultats. Ils ont donc par la suite été traités en acupuncture avec des résultats satisfaisants : 4 cas ont connu une diminution des douleurs après 5 minutes de puncture, 8 cas ont connu la même chose après 15 minutes de puncture. Les douleurs ont disparu au bout de 45 minutes pour tous les cas.
      • 16) L’observation de l’efficacité du point Tian Shu (25 E.) dans le traitement de la colique néphrétique par l’électropuncture-nbsp;
    par CHEN Shu Wen, sous la direction de CHEN Ke Zheng (Service d’acupuncture-moxibustion et de massage de l’Hôpital de médecine chinoise du district de Ping Yang, province de Zhe Jiang)
      • La puncture du point Tian Shu (25 E.) avec une longue aiguille et une stimulation par un stimulateur électrique donne de bons effets antalgiques. Selon l’observation clinique, son efficacité est supérieure à celle de la péthidine, notamment quand il s’agit de cas graves. Dans de nombreux cas, la douleur commence à s’atténuer dès l’insertion de l’aiguille dans le point et elle cesse au bout de 5 minutes d’électropuncture. Très peu de cas nécessitent jusqu’à 30 minutes. Les effets antalgiques du point Tian Shu (25 E.) en électropuncture sont donc assez rapides.
  • Rubrique : Tendinite du sus-épineux
      • 17) 76 cas de tendinite du sus-épineux traités par la puncture du point Tian Zong (11 I.G.)-nbsp;
    par DING Hong Yan (Département de médecine chinoise de l’Hôpital populaire n° 4 de la ville de Gui Yang)
      • Cette méthode emploie un seul point et elle est facile à mettre en œuvre. La durée du traitement est courte alors que les résultats sont rapides : 58 cas guéris (disparition des douleurs scapulaires ou dorsales, rétablissement des mouvements normaux de l’épaule), 12 cas améliorés (amélioration des douleurs scapulaires ou dorsales, légèrement amélioration des douleurs de l’épaule).
      • 18) Le traitement de la tendinite du sus-épineux selon la différenciation des syndromes physiopathologiques)-nbsp;
    par RAN Jin Li. Source : ouvrage « Bei Ji Zhen Jiu»
      • A) Traitement selon la différenciation des syndromes physiopathologiques : 1) La forme « stase de sang » ; 2) La forme « Déficience et Froid » / B) Traitement par la moxibustion / C) Traitement par les ventouses.
  • Rubrique : Tendinite du sus-épineux
      • 19) 34 cas de tendinite du sous-épineux traités principalement par la «puncture alignée»-nbsp;
    par WU Xiao Hui, JIANG Qing Song (Hôpital des employés de l’Usine d’aluminium de la province de Shan Xi)
      • Guérison (disparition de la douleur à la palpation locale et de la douleur irradiante, rétablissement des mouvements normaux, pas de rechute à trois mois) : 26 cas (76.47 %) / • Grande amélioration (douleur à la palpation locale à peine perceptible, douleur irradiante survenant occasionnellement, mouvements devenant quasiment normaux) : 6 cas (17.64 %) / • Amélioration moyenne (présence de la douleur à la palpation locale, amélioration de la douleur irradiante et des mouvements de l’épaule) : 2 cas (5.89 %).
      • 20) Les traitements de la tendinite du sous-épineux par des points d’acupuncture-nbsp;
    par RAN Jin Li. Source : ouvrage « Bei Ji Zhen Jiu» (L’Acupuncture-moxibustion prête à l’emploi)
      • Traitement en acupuncture / • Traitement par les ventouses / • Traitement par la moxibustion
  • Rubrique : Déficience intellectuelle de l’enfant
      • 21) Observation de l’efficacité du traitement acupunctural de 20 cas de déficience intellectuelle de l’enfant-nbsp;
    par WANG Lian Ji, NIU Wan Ren (Centre de convalescence d’enfants handicapés de la ville de Lan Zhou)
      • Guérison (disparition complète ou quasi complète des différents signes, l’intelligence de l’enfant atteint ou rapproche le niveau des enfants du même âge) : 2 cas / • Grande amélioration (amélioration nette des différents signes, réactions plus vives vis-à-vis du monde extérieur) : 8 cas / • Amélioration moyenne (amélioration modérée des différents signes, réactions plus vives qu’avant vis-à-vis du monde extérieur) : 4 cas.
      • 22) 30 cas de déficience intellectuelle de l’enfant traités par le Tui Na appliqué sur le trajet des Méridiens et associé à l’acupuncture-nbsp;
    par LI Gang (Service d’acupuncture-moxibustion et de Tui Na de l’Hôpital central de la ville de Tai An, province de Shan Dong)
      • Guérison (disparition des signes et des symptômes, l’intelligence de l’enfant atteint le niveau des enfants du même âge) : 19 cas / • Amélioration (disparition quasi complète des signes et des symptômes, l’intelligence de l’enfant augmente mais n’atteint pas le niveau des enfant du même âge) : 10 cas.
      • 23) Observation de l’efficacité des points « Si Shen Zhen » (puncture des quatre esprits) et « Zhi San Zhen » (puncture des trois intelligences) dans le traitement de 558 cas de déficience intellectuelle de l’enfant-nbsp;
    par JIN Rui etc. (Institut de médecine chinoise de Guang Zhou, province de Guang Dong)
      • Grande amélioration (amélioration de deux ou trois des quatre premiers critères, amélioration de quatre ou de cinq des derniers critères) : 127 cas / • Amélioration moyenne (amélioration de deux des quatre premiers critères, amélioration de deux ou trois des cinq derniers critères) : 314 cas / • Sans efficacité (aucune amélioration ou amélioration d’un des quatre premiers critères ou d’un des cinq derniers critères) : 117 cas.

Feuille de données

Auteur LIN SHI SHAN
Rayon Acupuncture : INSTITUT YIN-YANG
Editeur INSTITUT YIN-YANG
Publié 2011
Pages 142
Language français

Avis

Aucun avis client disponible pour l'instant.

Donnez votre avis

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :

  • Frais de port

Acupuncture