Résiliences - Réparation, élaboration ou création? Agrandir

Résiliences - Réparation, élaboration ou création?

9782749207759

OSTERMANN Gérard, AÏN Joyce

Nouveau produit

Dans cet ouvrage où dialoguent Boris Cyrulnik, à l’origine de la diffusion de cette notion en France, et Serge Tisseron qui en combat les ambiguïtés, les auteurs s’attachent à explorer les phénomènes de résiliences : la résilience serait-elle une recette miracle ou une réelle capacité de chacun à s'épanouir malgré le poids d'un traumatisme ? S'agit-il d'un état ou d'un processus ?

Plus de détails

26,42 €

En savoir plus

La résilience, terme emprunté à la physique pour désigner la capacité des individus à surmonter les traumatismes, n'est pas une notion globale ou uniforme : elle présente de multiples facettes et provoque des controverses dans le monde thérapeutique.

Dans cet ouvrage où dialoguent Boris Cyrulnik, à l’origine de la diffusion de cette notion en France, et Serge Tisseron qui en combat les ambiguïtés, les auteurs s’attachent à explorer les phénomènes de résiliences : la résilience serait-elle une recette miracle ou une réelle capacité de chacun à s'épanouir malgré le poids d'un traumatisme ? S'agit-il d'un état ou d'un processus ? D'un mécanisme de défense inné ou acquis ? D'une méthode comportementale ou d’une thérapie ? À mener seul ou avec l'aide d'un tuteur de résilience ? Apanage seulement de la jeunesse ou bien possible à tout âge ? Serait-ce un mot magique survalorisant ceux qui ont survécu à un traumatisme en même temps qu'il donnerait du rêve à ceux qui, dans des difficultés graves, peuvent espérer guérir par leurs seules ressources ? D'autre part, la résilience relève-t-elle du scientifique ou bien du moral dans la mesure où « l'amour » et la compassion semblent y jouer un rôle primordial au détriment du travail scientifique sur l'Inconscient ? Et n'emprunte-t-elle pas à la psychanalyse certains concepts dans leur seul aspect positif et structurant ? Enfin, peut-on en tirer des outils thérapeutiques, voire pédagogiques, où à la traditionnelle "prise en charge" se substituerait une approche valorisant les ressources de vie, les potentialités de l'individu et de son environnement en développant "l'espoir" sous forme de réparation ou de création ?

Joyce Aïn, psychanalyste (Toulouse), membre adhérente de la Société psychanalytique de Paris, présidente de l’association Carrefours - médiations.

Feuille de données

Auteur OSTERMANN Gérard, AÏN Joyce
Rayon Traumatismes - Phobies - T.O.C.
Editeur ERES
Publié 2007
Pages 334
Language français

Avis

Aucun avis client disponible pour l'instant.

Donnez votre avis

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :

  • Frais de port

Psychologie